Journal Altitude février 2019

Un membre de l’équipe du Club à l’honneur

Par Olivier Chenette-Stewart

Le décompte est lancé! Au moment d’envoyer ces lignes, ce sont 135 jours, quelques 19 semaines, qui nous séparent du début de la saison estivale. 2019 marquera le quatrième été du Club. Quelques nouveautés vous attendent, mais l’équipe que vous avez appris à connaître et à aimer, elle, sera de retour. D’autant plus que nous comptons dans nos rangs le récipiendaire du prix de l’Entraineur de l’année aux Mérites 2018 de Voile Québec. Non, il ne s’agit pas d’un nouveau membre de l’équipe. Ceux qui nous suivent de près auront certainement déjà entendu son nom, il s’agit de notre directeur Simon Landry. 

Même s’il a décidé de troquer l’hiver québécois pour l’hiver stockholmois -beaucoup plus clément- le temps d’une session universitaire, Simon continue de travailler ardument aux préparatifs de la prochaine saison de voile malgré les 6000 kilomètres qui le séparent du Québec. Son implication au sein du Club n’est plus à faire depuis longtemps… et ses compétences en tant qu’instructeur non plus!

Chaque année, Voile Québec décerne quelques prix à des acteurs du monde de la voile s’étant démarqués. Le trophée d’Enseignant/Entraineur de l’année est remis à ceux qui se sont le plus engagés dans le développement de la voile et qui ont fait preuve de détermination, d'initiative et d'un bon sens de l'organisation dans la gestion pratique, technique et humaine du sport. Simon n’en était pas à sa première nomination en 2018. C’était en fait la deuxième année consécutive que son nom apparaissait dans cette catégorie. Il n’en reste pas moins que « la nomination à elle seule était […] une grande fierté » pour lui. Et, alors qu’il ne pensait pas pouvoir l’emporter contre plusieurs entraineurs de talent, c’est avec étonnement qu’il a entendu son nom être appelé. Il était surpris, oui, mais aussi très honoré. «D’autant plus que le texte d’introduction de ma candidature était absolument magnifique et rédigé par Carmen Denis, entraineur haute performance, qui a toujours cru en moi, qui m’a toujours poussé à me dépasser et qui a fait, en bonne partie, l’entraineur que je suis aujourd’hui ! », ajoute-t-il.

UNADJUSTEDNONRAW_mini_3723.jpg

C’est un honneur qu’il mérite pleinement, car Simon en a fait des choses depuis le début de sa carrière d’instructeur. Par contre, deux accomplissements majeurs lui viennent en tête lorsque je lui demande de quelles réalisations il est le plus fier. C’est, tout d’abord, de la confiance accordée par les jeunes et les parents dont il me fait part. « C’est pour cette raison-là, dit-il, qu’on travaille à faire du Club ce qu’il est aujourd’hui et c’est la preuve qu’on le fait bien ! » Il est tout aussi fier de l’équipe dédiée qui s’est formée autour du Club, tant au niveau de l’enseignement et du soutien technique que de l’administration, sans oublier tous ceux qui nous prêtent mains fortes année après année. Simon le dit très bien « Un club c’est des gens et c’est ces gens qui le font vivre ». Pour lui, c’est un grand privilège de pouvoir travailler avec autant de personnes de cette qualité.

À travers cette récompense, notre directeur parvient à faire rayonner un peu plus le Club. « Ça met de la pression ça ! », me répond-il. Vers où le Club nautique Saint-Donat se dirige-t-il ? L’organisme est encore jeune, il a récemment fêté ses trois ans, mais déjà une vision s’articulant autour de deux axes principaux est en place pour les trois années à venir. D’une part, il y a développement de la compétition. « Il est impératif, souligne Simon, de pousser le développement de la régate afin de motiver les jeunes, de développer le sentiment d’appartenance autour du club et de former les instructeurs de demain. » D’autre part, il y a l’aspect « club social », dont l’essence est de faire du Club nautique Saint-Donatun lieu de rencontre, d’échange et de partage pour les adeptes de voile de la région. Ce projet demande de gros investissements, mais toute l’équipe y croit beaucoup !

Tout ça ce n’est pas pour tout de suite, mais dès cet été, vous pourrez voir les premiers signes de cette vision à moyen terme, notamment avec la création d’une équipe de course. L'objectif de ce nouveau programme est d'initier les jeunes à la régate, tout en leur offrant un suivi régulier lors de la saison. L'équipe de voile se réunira pour une journée d'entrainement par semaine (probablement les samedi) de juin à août et prendra part à quelques régates à travers la saison. Par ailleurs, nos trois options de camps sont de retour cette année. Les trois demi-journées du Jardin nautiquesont la parfaite opportunité pour les tout-petits d’apprendre les rudiments du nautisme dans un environnement amusant et stimulant. La semaine Découverte et passionconsiste en une initiation aux compétences de bases sur dériveur Optimist. Le stage de deux semaines Régate et aventures’adresse à ceux désirant pousser leur expérience plus loin en s’initiant aux techniques de courses et aux ajustements optimaux du voilier. Les inscriptions sont ouvertes sur notre site web, www.cnsd.ca. Vous y trouverez aussi de plus amples informations sur les semaines de camp.

Finalement, en mon nom et au nom de toute l’équipe du CNSD, je tiens à féliciter Simon pour cet honneur remarquable. Mon cher Simon, c’est pleinement mérité! Félicitation! Ou comme le dirais un Suédois, « Grattis ! ».