Journal Altitude juillet 2018

La saison de régate est commencée

Le 1er juillet a marqué le lancement de notre saison de régate de club. Tous les dimanches de l'été, nous organisons des courses de voile sur le lac Archamblaut. C'est autant l'occasion de perfectionner vos techniques de voile dans un environnement amical ou pour simplement venir admirer le spectacle pour ceux qui ne se sentent pas d'attaque pour prendre le départ. 

Qu’est-ce qu’une régate?

La régate signifie :  « Course de bateaux sur un parcours ». Cela s’applique autant aux bateaux moteurs qu’aux voiliers. Dans notre cas, par contre nous ne faisons que des régates à la voile. Afin d’effectuer un départ de course à voile, les procédures sont bien différentes d’une course de voiture ou à pied principalement parce que sur l’eau il n’est pas possible de tracer une ligne au sol ou de placer l’ensemble des concurrents en file immobile avant le départ. C’est pourquoi les lignes de départ sont fictives dans notre sport. C’est une ligne imaginaire entre le pavillon (drapeau) orange situé sur notre bateau comité (celui sur lequel est écrit « CLUB NAUTIQUE » sur les côtés) et une bouée rouge communément appelée la « pin ». La ligne fait un angle de 90˙ parfait avec le vent de sorte qu’il n’est pas possible de franchir la ligne directement de face. Il faut la franchir en diagonale. Afin que les coureurs connaissent le moment de début de la course, nous utilisons un système de pavillons. 5 minutes avant le départ nous hissons le pavillon de classe qui indique aux coureurs quelle catégorie de bateau prendra le départ. À St-Donat nous avons un départ pour les Optimist, un pour les monocoques et un pour les catamarans. Des signaux sonores et visuels sont également donnés à 4 et 1 minute avant le départ. Quand le pavillon de classe est affalé (baissé), c’est le moment du départ et les voiliers qui naviguaient derrière la ligne ont maintenant le droit de la traverser pour aller contourner une grosse bouée jaune qui se situe « au vent » de la ligne de départ. La bouée est placée dans l’angle « là d’où vient le vent » à environ 0.8 mile nautique de la ligne de départ. Après avoir contourné la bouée en prenant bien soin de viser à sa droite, ils reviennent en direction de la ligne de départ, mais ce n’est pas encore le moment de la franchir. Pour les monocoques ils leur restent un tour. Les catamarans en ont deux autres à effectuer avant de traverser la ligne d’arrivée. Un peu avant la ligne de départ/arrivée se situe deux autres bouées jaunes de forme cylindriques côtes à côtes. C’est une porte (ou gate). Les coureurs doivent passer entre les deux et ensuite remonter vers la bouée « au vent » en en contournant une des deux; celle de leur choix en fonction de leur stratégie de course. Après avoir complété leurs tours restants, ils reviennent vers la ligne de départ qui est maintenant devenue la ligne d’arrivée. Dès que l’une des parties du voilier traverse la ligne, on enregistre le temps du coureur. Afin de déterminer l’ordre d’arrivée, nous utilisons un système de handicap basé sur la vitesse théorique du voilier afin de permettre aux coureurs une régate équitable même s’ils n’ont pas tous des voiliers aussi rapides les uns que les autres. 

La prochaine fois que vous serez sur le lac un dimanche après-midi et que vous assisterez à une régate j’espère que vous comprendrez un peu mieux le déroulement des courses qui, je l’avoue, peut prêter à confusion pour ceux qui ne sont pas familiers avec les procédures. Vous savez aussi maintenant ce que sont les grosses bouées jaunes que l’on retrouve sur le lac toutes les fins de semaine. J’en profite pour demander la collaboration de toutes les embarcations motrices qui naviguent autour des parcours que ce soit ceux des jeunes du camp de voile durant la semaine près de la baie du parc des Pionniers ou les régates de club du dimanche. Les voiliers ont priorité sur les embarcations motrices en tout temps! Également, c’est une chose de rester loin, mais soyez conscient des vagues produites par les sports nautiques. La courtoisie et le civisme demandent que le wakeboard et autre ne soit pas pratiqué à proximité des voiliers en course qui risque d’être fortement incommodée par les vagues ou même de produire un accident. Bon nombre de jeunes ont chaviré en course à cause du manque de jugement d’un conducteur de bateau qui est passé trop près. 

À ceux qui veulent participer aux régates, vous trouverez toutes les informations nécessaires ainsi que le formulaire d'inscription sur notre site internet

Les 7 et 8 juillet dernier, nous avons eu la chance d’accueillir au Club la finale régionale des jeux du Québec pour la région de Lanaudière en voile. Les jeux du Québec ont lieu tous les deux ans et réunissent pour environs deux semaines plus de 3700 athlètes de moins de 18 ans pratiquant 15 sports différents afin qu'ils vivent l'expérience complète d'une grande compétition, la plupart pour une première fois. Une sorte de mini jeux olympiques. Nombre d'athlètes québécois ont fait leurs premiers pas aux Jeux du Québec.

Cette année la finale aura lieu à Thetford Mines. Les compétitions de voile se tiendront au parc national de Frontenac du 1er au 4 aout. Suivez notre délégation sur Facebook.

 


Bonne saison de sports nautiques!